Vente de l’église Saint-Charles-de-Limoilou

Dans une lettre envoyée le 8 octobre 2020 au président de la Fabrique de la paroisse Saint-François-de-Laval, nous avons fait part de nos préoccupations concernant l’annonce de la possible mise en vente de l’église Saint-Charles-de-Limoilou, une décision ayant certainement un grand impact sur son avenir.

Dans l’attente de la réalisation d’un projet de réhabilitation qui permettra de donner une vocation pérenne à l’église, cette dernière risque de demeurer vacante. Or, nous l’avons constaté à plusieurs reprises, les bâtiments inoccupés se dégradent malheureusement à un rythme accéléré.

Lettre envoyée le 8 octobre 2020 au président de la Fabrique de la paroisse Saint-François-de-Laval

Nous avons suivi l’annonce de la possible mise en vente de l’église Saint-Charles- de-Limoilou, une décision qui aura certainement un grand impact sur son avenir. Comme nous savons que vous partagez également la volonté de préserver ce bâtiment emblématique dans le paysage urbain de Limoilou, nous tenons à vous faire part de nos préoccupations.

 

Dans l’attente de la réalisation d’un projet de réhabilitation qui permettra de donner une vocation pérenne à l’église, cette dernière risque de demeurer vacante. Or, nous l’avons constaté à plusieurs reprises, les bâtiments inoccupés se dégradent malheureusement à un rythme accéléré. L’humidité et le gel causent souvent des dommages importants à la structure des églises lorsque celles-ci ne sont pas adéquatement chauffées et entretenues. Les sommes à investir pour réparer les dégâts deviennent alors faramineuses. L’hiver approchant à grands pas, nous ne pouvons qu’insister sur l’importance de maintenir un entretien approprié de l’église, ainsi qu’une surveillance régulière du lieu.

 

Le plus récent carnet de santé du bâtiment révèle que celui-ci est dans un assez bon état pour permettre sa réutilisation. Ainsi, il est encore temps d’agir en prévention pour éviter que l’église Saint-Charles-de-Limoilou ne devienne la prochaine Saint-Cœur-de-Marie, démolie cet été après des années de négligence au niveau de son entretien. Nous espérons donc que la Fabrique poursuivra ses efforts afin de préserver l’église, et ce malgré l’éventuelle mise en vente de cette dernière.

 

Rappelons que l’église Saint-Charles-de-Limoilou a une valeur patrimoniale exceptionnelle selon la Ville de Québec. Les responsabilités de chacun doivent être assumées afin d’en assurer la sauvegarde.

Le contenu des avis relève du comité Avis et prises de position (APP) qui a pour mandat de sensibiliser le plus grand nombre à la préservation du patrimoine bâti et des paysages culturels. 

Composé d’au moins cinq professionnels (urbanisme, architecture, histoire et patrimoine, pour plusieurs membres du conseil d’administration), ce comité se réunit à chaque mois. Les dossiers priorisés ont soit valeur d’exemple soit découlent d’une situation faisant craindre une perte imminente.

Par souci de transparence, nous publions les avis et prises de position sur ce site web quelques jours seulement après l’envoi au destinataire.