Achat de l’hôtel de ville de Sept-Îles par le CISS de la Côte-Nord

Dans une lettre envoyée le 23 avril 2024 au ministre de la Santé, Action patrimoine s’oppose fermement à la démolition de l’hôtel de ville de Sept-Îles, car elle va à l’encontre des nombreuses stratégies mises en place par le gouvernement afin d’assurer la préservation du patrimoine bâti.

Nous avons récemment appris que le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Côte-Nord avait acquis le terrain de l’hôtel de ville de Sept-Îles. Le CISSS souhaite démolir le bâtiment patrimonial afin d’agrandir le stationnement de l’hôpital situé à proximité. Nous tenons à vous informer qu’Action patrimoine s’oppose fermement à ce projet qui va à l’encontre des nombreuses stratégies mises en place par le gouvernement afin d’assurer la préservation du patrimoine bâti.

 

Depuis plusieurs années maintenant, notre organisme se mobilise pour la sauvegarde de ce bâtiment. Une lettre à ce sujet vous a d’ailleurs été adressée le 12 décembre 2022.

 

Construit en 1960, l’hôtel de ville de Sept-Îles est un bâtiment emblématique de la région. Issu du patrimoine moderne, ce bâtiment a fait l’objet d’une étude patrimoniale en mai 2020. Le mandataire, la firme Patri-Arch, a jugé que l’hôtel de ville avait une valeur patrimoniale supérieure. L’immeuble est une oeuvre remarquable de la firme d’architectes Affleck, Desbarats, Dimakopoulos, Lebensold & Sise. Ces architectes ont marqué le Québec de la Révolution tranquille par la qualité exceptionnelle de leurs projets. En ce sens, ce témoin de l’architecture moderne doit absolument être préservé et mis en valeur.

 

De plus, le rapport accablant de la Vérificatrice générale du Québec (VGQ) intitulé Sauvegarde et valorisation du patrimoine immobilier de 2020, exposait le manque d’exemplarité de l’État en matière de sauvegarde et de valorisation du patrimoine bâti. Dans cette perspective, il nous apparaît inacceptable que l’on détruise un bâtiment patrimonial pour y construire un stationnement, surtout de la part de l’État.

 

Ce rapport a mis en lumière la nécessité de modifier la législation et a mené au projet de loi no 69, Loi modifiant la Loi sur le patrimoine culturel et d’autres dispositions législatives, adoptée en 2021. En parallèle, votre gouvernement a mis en place des démarches pour une Politique nationale de l’architecture et de l’aménagement du territoire.

 

Toutes ces démarches visant notamment à encadrer la préservation et la mise en valeur de notre patrimoine bâti québécois sont vaines si le gouvernement ne montre pas l’exemple. Nous désirons souligner que les municipalités doivent prendre en compte la qualité du projet de remplacement avant d’accepter une démolition. Dans ce cas précis, le stationnement est sans aucun doute peu qualitatif en comparaison de la réutilisation de l’hôtel de ville de Sept-Îles.

 

Action patrimoine est conscient des nombreux défis liés à la conservation et à la restauration de ce bâtiment. Néanmoins, nous pensons que l’intégrer au projet de modernisation prévu sur le site serait une action démontrant la volonté claire de réhabiliter ce patrimoine bâti moderne.

 

En conclusion, Action patrimoine vous demande de faire preuve d’exemplarité dans ce dossier en intégrant l’édifice de l’hôtel de ville de Sept-Îles dans le projet d’agrandissement prévu. Cela enverrait un signal clair sur la faisabilité de requalifier un bâtiment et sur l’importance de notre patrimoine moderne, témoin d’un pan de notre histoire.

 

Photo : Mario Dufour

Le contenu des avis relève du comité Avis et prises de position (APP) qui a pour mandat de sensibiliser le plus grand nombre à la préservation du patrimoine bâti et des paysages culturels. 

Composé d’au moins cinq professionnels (urbanisme, architecture, histoire et patrimoine, pour plusieurs membres du conseil d’administration), ce comité se réunit à chaque mois. Les dossiers priorisés ont soit valeur d’exemple soit découlent d’une situation faisant craindre une perte imminente.

Par souci de transparence, nous publions les avis et prises de position sur ce site web quelques jours seulement après l’envoi au destinataire.