Opposition à la démolition du 91 et du 93, chemin De La Rabastalière Est

Dans une lettre envoyée le 22 novembre 2021 au conseil municipal de Saint-Bruno-de-Montarville, nous avons souhaité attiré leur attention sur notre opposition à la demande de démolition des 91 et 93, chemin De La Rabastalière Est dont le propriétaire de ces terrains souhaite y construire un nouvel immeuble de 19 logements.

Lettre envoyée le 22 novembre au conseil municipal de Saint-Bruno-de-Montarville

Nous vous écrivons aujourd’hui pour vous faire part de notre opposition à la demande de démolition des 91 et 93, chemin De La Rabastalière Est. Le propriétaire de ces terrains souhaite y construire un nouvel immeuble de 19 logements.

 

Hormis les deux propriétés visées par la démolition, plusieurs autres bâtiments de gabarit similaire se trouvent sur cette rue. Il s’agit d’un ensemble de maisons qui contribue à créer une rue à échelle humaine. Or, le projet immobilier proposé, de par son volume beaucoup plus imposant, nous semble peu compatible avec le tissu urbain existant. C’est pourquoi nous estimons que ce projet, dans sa mouture actuelle, n’est pas acceptable.

 

Nous sommes conscients qu’il est parfois délicat de combiner les objectifs de densification et de protection du cadre bâti existant, mais nous croyons qu’il est possible de réaliser une intégration harmonieuse entre le nouvel immeuble et les maisons visées par la demande de démolition. En ce sens, nous appuyons l’une des recommandations de la firme Patri-Arch, qui a réalisé une étude patrimoniale sommaire du bâtiment situé au 91 chemin De La Rabastalière Est. L’auteur de l’étude mentionne «  qu’il serait intéressant d’envisager d’abord sa conservation, quitte à le rénover, l’agrandir ou le transformer pour l’adapter à de nouveaux besoins. »

 

En espérant que vous serez sensible à la préservation de votre patrimoine et à l’apport de ce dernier à l’identité d’un lieu, nous vous prions d’agréer, Mesdames et Messieurs les conseillères et les conseillers, nos sincères salutations.

Suivi du dossier

En décembre 2021, le conseil municipal a refusé la demande de démolition pour les deux résidences. Au printemps 2022, des modifications au plan d’urbanisme et au zonage ont été adoptées et visent à assurer un meilleur contrôle des nouveaux projets immobiliers certains secteurs de la ville.

Le contenu des avis relève du comité Avis et prises de position (APP) qui a pour mandat de sensibiliser le plus grand nombre à la préservation du patrimoine bâti et des paysages culturels. 

Composé d’au moins cinq professionnels (urbanisme, architecture, histoire et patrimoine, pour plusieurs membres du conseil d’administration), ce comité se réunit à chaque mois. Les dossiers priorisés ont soit valeur d’exemple soit découlent d’une situation faisant craindre une perte imminente.

Par souci de transparence, nous publions les avis et prises de position sur ce site web quelques jours seulement après l’envoi au destinataire.