Maison Bissonnette

Dans une lettre envoyée le 27 mars dernier au maire de Saint-Malachie, nous lui faisions part de nos inquiétudes quant au possible démantèlement ou démolition de la maison Bissonnette. Nous l’invitons à réfléchir à une solution alternative qui permettrait de résoudre les problèmes de stationnements et de livraison tout en conservant cette maison au cœur du noyau villageois.

Lettre envoyée le 27 mars 2019 au maire de Saint-Malachie

Notre organisme a constaté que, depuis l’été 2018, de nombreux intervenants ont interpellé le conseil municipal de Saint-Malachie relativement à la maison Bissonnette et à son possible démantèlement. Ce bâtiment, construit dans les années 1860, témoigne des maisons traditionnelles québécoises de cette époque et est reconnu pour ses valeurs patrimoniale et historique. De plus, la maison fait partie intégrante du noyau villageois de Saint-Malachie.

 

Sensible à son patrimoine, la municipalité de Saint-Malachie a mis sur pied un Plan d’implantation et d’intégration architecturale (PIIA) visant à « protéger le patrimoine architectural qui caractérise le cœur du village de Saint-Malachie […] »[1]. Toutefois, nous constatons que lors de la séance extraordinaire tenue 14 juin 2018, alors que le conseil municipal s’est prononcé sur l’avenir de la maison Bissonnette[2], ni sa valeur patrimoniale ni sa possible préservation ne semblent avoir été évoquées.

 

De plus, il apparaît que la reconversion du terrain en stationnement locatif à l’usage des commerçants, tel qu’il est prévu actuellement, s’inscrirait à l’encontre du Code municipal. À cet effet, nous vous invitons à consulter l’article 6.3 du présent Code[3].

 

Par conséquent, par souci de transparence et d’exemplarité, nous encourageons fortement la municipalité à poursuivre plus longuement sa réflexion quant à l’avenir de la maison Bissonnette. Nous vous invitons également à réfléchir à une solution alternative qui permettrait de résoudre les problèmes de stationnement et de livraison sans porter atteinte à la maison patrimoniale. Avant qu’un acte irréversible ne soit commis, nous vous recommandons de concerter les citoyens et les experts locaux afin de réfléchir collectivement à une solution qui assurerait un avenir au bâtiment patrimonial.

 

Nous sommes convaincus que vous agirez dans l’intérêt de la préservation du bâtiment en considérant toutes les options de réhabilitation possibles. Notre organisme se tient à votre disposition pour collaborer dans ce dossier.

 

[1]Municipalité de Saint-Malachie, règlement no 451-05, chapitre II, article 7 : but du présent règlement.
[2] Procès-verbal de la séance extraordinaire du conseil municipal de Saint-Malachie, tenue le 14 juin 2018.
[3] Code municipal du Québec.

Le contenu des avis relève du comité Avis et prises de position (APP) qui a pour mandat de sensibiliser le plus grand nombre à la préservation du patrimoine bâti et des paysages culturels. 

Composé d’au moins cinq professionnels (urbanisme, architecture, histoire et patrimoine, pour plusieurs membres du conseil d’administration), ce comité se réunit à chaque mois. Les dossiers priorisés ont soit valeur d’exemple soit découlent d’une situation faisant craindre une perte imminente.

Par souci de transparence, nous publions les avis et prises de position sur ce site web quelques jours seulement après l’envoi au destinataire.