Entretien du site patrimonial des Églises-de-Kinnear’s Mills

Dans une lettre envoyée le 21 juin 2021, à la ministre de la Culture et des Communications, nous avons exprimé nos inquiétudes concernant l’état des églises du site patrimonial des Églises-de-Kinnear’s Mills. Classé depuis 2012, ce lieu est un important témoin de l’époque où quatre confessions religieuses cohabitaient au sein de cette petite localité des Appalaches.

Lettre envoyée le 21 juin 2021 à la ministre de la Culture et des Communications

Nous souhaitons vous faire part de nos inquiétudes concernant l’état des églises du site patrimonial des Églises-de-Kinnear’s Mills. Classé depuis 2012, ce lieu est un important témoin de l’époque où quatre confessions religieuses cohabitaient au sein de cette petite localité des Appalaches.

 

Nous avons récemment été mis au fait de certains enjeux en lien avec l’entretien des bâtiments, notamment des églises anglicane, presbytérienne et méthodiste. Des photos récentes de ces bâtiments nous ont permis de constater des dégradations visibles, notamment divers problèmes au niveau des fondations. De plus, selon nos informations, certains bâtiments n’ont plus de chauffage, ce qui s’avère préoccupant. C’est pourquoi nous sommes inquiets concernant l’intégrité du site patrimonial à court et moyen termes.

 

Comme le stipule l’article 26 de la Loi sur le patrimoine culturel, « tout propriétaire d’un bien patrimonial classé doit prendre les mesures nécessaires pour assurer la préservation de la valeur patrimoniale de ce bien ». Compte tenu de la valeur exceptionnelle de ces églises présentes dans un site patrimonial classé, nous sollicitons donc l’intervention de votre ministère dans ce dossier.

 

Nous sommes convaincus qu’un accompagnement humain ou financier en soutien aux propriétaires favoriserait la préservation et la pérennité de l’ensemble institutionnel qu’est le site patrimonial des Églises- de-Kinnear’s Mills.

Suivi de dossier

Dans une lettre reçue le 22 juillet 2021, le ministère de la Culture et des Communications confirme avoir eu des échanges récemment avec différents intervenants locaux et régionaux pour sensibiliser les propriétaires concernés à la protection de leurs bâtiments.

Le contenu des avis relève du comité Avis et prises de position (APP) qui a pour mandat de sensibiliser le plus grand nombre à la préservation du patrimoine bâti et des paysages culturels. 

Composé d’au moins cinq professionnels (urbanisme, architecture, histoire et patrimoine, pour plusieurs membres du conseil d’administration), ce comité se réunit à chaque mois. Les dossiers priorisés ont soit valeur d’exemple soit découlent d’une situation faisant craindre une perte imminente.

Par souci de transparence, nous publions les avis et prises de position sur ce site web quelques jours seulement après l’envoi au destinataire.