Demande de classement pour la grange-étable Bhérer à La Malbaie

Dans une lettre envoyée le 11 avril 2024 au ministre de la Culture et des Communications, Action patrimoine demande le classement de la grange-table Bhérer à La Malbaie.

Par la présente, nous souhaitons porter à votre attention la démolition prochaine de la grange-étable Bhérer, construite vers 1840 et située au 215, rue Saint- Raphaël à La Malbaie. Ce bâtiment, évalué comme « exceptionnelle » par la firme Patri-Arch en 2011 et cité par la municipalité, se voit arriver au bout du processus de demande de démolition. Elle sera détruite au printemps 2024.

 

La grange-étable Bhérer tire sa valeur patrimoniale de trois éléments architecturaux typiques des constructions germaniques de l’époque, soit le toit de chaume, la structure pièce sur pièce en enfourchement croisé à mi-bois ainsi qu’un encorbellement du côté sud-ouest du bâtiment. On retrouve ces éléments séparément sur d’autres bâtiments agricoles au Québec, néanmoins cette grange-étable est la seule qui possède les trois caractéristiques réunies. Cela en fait le dernier témoin de ce type de patrimoine agricole.

 

Action patrimoine tient à rappeler que cette grange-étable bénéficie d’une citation par la municipalité de La Malbaie depuis 2006, et qu’en vertu de l’article 136 de la Loi sur le patrimoine culturel « Tout propriétaire d’un bien patrimonial cité doit prendre les mesures nécessaires pour assurer la préservation de la valeur patrimoniale de ce bien ». Selon un rapport issu de la rencontre du comité de démolition datant du 17 janvier 2024, les dernières rénovations réelles apportées à la grange dateraient de 1979. Depuis, il semble qu’elle n’ait pas reçu l’entretien nécessaire et que son état se soit détérioré.

 

Nous arrivons au bout du procédé : la citation, les mobilisations des parties prenantes, les diverses recommandations et les expertises ne semblent pas avoir donné de résultat. C’est pourquoi Action patrimoine fait appel à vous, en dernier recours, pour demander votre intervention urgente afin de classer la grange-étable Bhérer, dernier témoin de ce type de patrimoine agricole.

 

Nous sommes convaincus que cela enverrait un message clair en faveur de la sauvegarde de notre patrimoine agricole, tout en démontrant que la citation vient avec des responsabilités d’entretien et de préservation de la valeur patrimoniale d’un bien.

 

Photo : Pierre Rochette

Suivi du dossier

Action patrimoine est dans l’attente de la décision du ministère de la Culture et des Communications pour la demande de classement qui est à l’étude. Lire l’article dans Le Soleil.

Le contenu des avis relève du comité Avis et prises de position (APP) qui a pour mandat de sensibiliser le plus grand nombre à la préservation du patrimoine bâti et des paysages culturels. 

Composé d’au moins cinq professionnels (urbanisme, architecture, histoire et patrimoine, pour plusieurs membres du conseil d’administration), ce comité se réunit à chaque mois. Les dossiers priorisés ont soit valeur d’exemple soit découlent d’une situation faisant craindre une perte imminente.

Par souci de transparence, nous publions les avis et prises de position sur ce site web quelques jours seulement après l’envoi au destinataire.