Demande de classement de la propriété sise 17166 chemin Sainte-Marie, Kirkland

Dans une lettre envoyée le 14 octobre au ministre de la Culture et des Communications, Docomomo Québec et Action patrimoine ont fait une demande de classement de la propriété sise 17166 chemin Sainte-Marie, Kirkland, l’ancienne propriété de Charles et Louise Daudelin.

Nous vous écrivons pour vous demander de classer en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel, la propriété où l’artiste Charles Daudelin (1920-1940), récipiendaire Prix du Québec Paul Émile- Borduas 1985, travailla et vécut de 1951 à son décès, avec son épouse Louise Bissonnette. Une requête de démolition de la maison et de l’atelier a été introduite à la Ville de Kirkland par les nouveaux propriétaires. L’ancienne propriété des Daudelin est d’intérêt patrimonial pour de nombreuses raisons.

 

Elle fut le lieu de travail d’un des plus grands artistes modernes du Québec. Charles Daudelin, un pionnier de la peinture abstraite ainsi que de l’art intégré à l’architecture, de réputation internationale.

 

La modeste maison atelier que lui et son épouse se firent construire en 1951 fut maintes fois étendue tout comme son terrain en 1955. Construite par étapes, pour répondre à l’agrandissement de la famille et offrir un cadre de travail à un artiste gagnant en notoriété, la maison présente une grande qualité architecturale vu sa spatialité intérieure et sa volumétrie extérieure qu’unifie le revêtement de bois. Elle est l’oeuvre d’une succession d’architectes, Charles Elliot Trudeau (1922-1994), Gordon Edwards (1930-2005) et Jean-Louis Lalonde (1923-2007). Ce dernier conçut de plus l’atelier érigé en 1960 à l’arrière de la maison. Leurs collaborations successives à l’échelle privée étaient issues de leur travail commun sur divers projets d’architecture qui peuvent être reliés à l’une des plus importantes agences d’architecture de l’après-guerre, Rother Bland Trudeau.

 

Témoin du passé rural de cette partie de l’île de Montréal, aujourd’hui, urbanisé, son grand terrain d’un demi-hectare présente un couvert végétal unique et précieux ; ses arbres d’une grande variété furent plantés voilà plus d’un demi-siècle, avec la collaboration du frère de Charles, Georges Daudelin, un des premiers architectes du paysage du Québec. 2 /3 En 2017, Docomomo Québec a produit une fiche d’évaluation patrimoniale dans le cadre d’une entente signée avec madame Louise Daudelin, à la rédaction de laquelle ont collaboré de manière bénévole des étudiants de l’UQAM et des membres de l’organisation. Pour compléter la recherche documentaire, nous avons eu accès aux archives conservées par Louise Daudelin. Vous trouverez ci-joint un exemplaire de la fiche qui date de 2017, de même que le formulaire de proposition de statut complété.

Le contenu des avis relève du comité Avis et prises de position (APP) qui a pour mandat de sensibiliser le plus grand nombre à la préservation du patrimoine bâti et des paysages culturels. 

Composé d’au moins cinq professionnels (urbanisme, architecture, histoire et patrimoine, pour plusieurs membres du conseil d’administration), ce comité se réunit à chaque mois. Les dossiers priorisés ont soit valeur d’exemple soit découlent d’une situation faisant craindre une perte imminente.

Par souci de transparence, nous publions les avis et prises de position sur ce site web quelques jours seulement après l’envoi au destinataire.