Avenir des Ateliers Saint-Louis à Rimouski

Dans une lettre envoyée au maire de Rimouski, nous lui faisions de nos inquiétudes quant à l’avenir des Ateliers Saint-Louis, un bâtiment datant de 1924 appartenant à la Ville et laissé à l’abandon depuis une dizaine d’années. En ce début d’hiver, nous demandions au maire de prendre les mesures nécessaires à la bonne conservation de l’édifice.

Lettre envoyée le 15 novembre 2018 au maire de Rimouski

Nous souhaitons vous faire part de nos inquiétudes quant à l’avenir des Ateliers Saint-Louis, dont le cas refait surface dans les médias de manière récurrente depuis quelques années.

 

Les Ateliers Saint-Louis, construits en 1924, sont la propriété de la Ville depuis 1980. Il est l’un des rares à avoir été épargné par le feu qui a ravagé la ville en 1950. L’inventaire, réalisé par la Société rimouskoise du patrimoine en 2007, lui confère une valeur patrimoniale « Exceptionnelle ». Bien que ce bâtiment s’inscrive plus largement dans un site du patrimoine, regroupant le « cœur institutionnel » de la ville, cette propriété municipale est, depuis plusieurs années, laissée à l’abandon. Le bâtiment est inoccupé depuis une dizaine d’années et présente des détériorations visibles. Notamment, le bas des fenêtres, dont la pierre se désagrégeait, a été comblé par de l’uréthane pour empêcher les infiltrations d’eau. Nous désirons rappeler que la détérioration d’un bâtiment est grandement accélérée par son inoccupation. De plus, sauf avis contraire, le bâtiment n’est plus chauffé depuis plusieurs années.

 

L’axe 1 de la Politique culturelle de la Ville de Rimouski est d’assurer la conservation et la mise en valeur des richesses patrimoniales. Nous tenons également à souligner que le Règlement 1070-2018 de la Ville de Rimouski, sur la salubrité et l’entretien des bâtiments, s’applique à « tout bâtiment ou partie de bâtiment contenu sur le territoire de la Ville » [1]. De plus, la section III sur la salubrité mentionne qu’en tout temps, les bâtiments doivent être maintenus dans un bon état de salubrité [2], notamment en cas de détérioration d’un immeuble, ce qui est visiblement le cas pour les Ateliers Saint-Louis. Cette même section fait également mention de « la dégradation d’un élément de la structure, de l’isolation, des matériaux, ou des finis, […] » [3].

 

L’entretien régulier et le maintien d’un chauffage minimum permettent de conserver un bâtiment en bon état et d’éviter sa dégradation accélérée. Un édifice entretenu est par la suite beaucoup plus facilement réhabilitable et évite au propriétaire des frais importants engendrés par les travaux, voire sa démolition complète.

 

Depuis plusieurs années, la Ville de Rimouski a su démontrer son attachement à son patrimoine bâti. Notons l’ancien bureau de poste, aujourd’hui édifice municipal, et la maison Lamontagne, également propriété de la Ville.

 

Nous sommes convaincus que vous agirez dans l’intérêt de la préservation du bâtiment en prenant les mesures nécessaires en ce début d’hiver. Notre organisme se tient à votre disposition pour collaborer dans ce dossier et ainsi assurer un avenir aux Ateliers Saint-Louis.

 

[1] Règlement 1070-2018, Ville de Rimouski, section I, article 4.

[2] Règlement 1070-2018, Ville de Rimouski, section III, article 10.

[2] Règlement 1070-2018, Ville de Rimouski, section III, article 11, alinéa 9.

 

Statut du dossier

Dans une lettre de réponse, la Ville de Rimouski indiquait que « malgré les démarches et et la volonté de maintenir le bâtiment dans les meilleures conditions » elle était toujours à la recherche d’une solution ou d’une proposition pour ce bâtiment. L’avenir des Ateliers Saint-Louis est donc toujours incertain.

Le contenu des avis relève du comité Avis et prises de position (APP) qui a pour mandat de sensibiliser le plus grand nombre à la préservation du patrimoine bâti et des paysages culturels. 

Composé d’au moins cinq professionnels (urbanisme, architecture, histoire et patrimoine, pour plusieurs membres du conseil d’administration), ce comité se réunit à chaque mois. Les dossiers priorisés ont soit valeur d’exemple soit découlent d’une situation faisant craindre une perte imminente.

Par souci de transparence, nous publions les avis et prises de position sur ce site web quelques jours seulement après l’envoi au destinataire.