Appui à la demande de classement du moulin et de la maison du meunier de Mascouche

Dans une lettre envoyée le 14 décembre 2020 à la ministre de la Culture et des Communications, nous avons signifié notre appui à la demande de classement du moulin seigneurial de Mascouche et de la maison du meunier, déposée par la Société d’histoire de Mascouche.

Lettre envoyée le 14 décembre 2020 à la ministre de la Culture et des Communications

Nous vous interpellons aujourd’hui pour signifier notre appui à la demande de
classement du moulin seigneurial de Mascouche et de la maison du meunier,
déposée par la Société d’histoire de Mascouche. Malgré la récente démolition du
manoir, Action patrimoine est d’avis que l’ensemble constitué par ces deux
bâtiments représente un intérêt patrimonial exceptionnel qui requiert des mesures
de protection conséquentes.

 

Construits entre 1861 et 1871, le moulin et la maison du meunier se démarquent
particulièrement par leur valeur d’âge et de rareté. Le moulin seigneurial, d’une
part, est l’un des plus anciens du Québec, et surtout l’un des derniers à l’échelle
de la région de Lanaudière. D’autre part, la maison du meunier est l’une des sept
restantes à l’échelle de la province. Ensemble, ces constructions évoquent les
manières d’occuper le territoire et les moyens de production qui existaient au
temps du régime seigneurial, un riche pan de l’histoire du Québec.

En 2019, la Ville de Mascouche a utilisé son pouvoir de citation en créant un site
patrimonial pour l’ensemble du domaine seigneurial. Malheureusement, cette
protection n’a pas suffi à assurer la préservation du manoir, car la Ville a procédé
à sa démolition seulement un an après avoir adopté ce statut de protection. C’est
pourquoi le classement apparaît désormais comme un outil essentiel pour assurer
la pérennité du moulin et de la maison du meunier.

 

Rappelons également que la Ville prépare actuellement un projet d’envergure pour
le terrain laissé vacant par la démolition du manoir. Dans le contexte où ce secteur
est appelé à connaître des changements dans les prochaines années, le
classement est nécessaire non seulement pour assurer la préservation des
éléments bâtis, mais aussi pour garantir un encadrement approprié des projets de
restauration à venir.

 

Bien que nécessitant d’importants travaux de réfection, ces deux bâtiments ont
conservé au fil des années un bon niveau d’intégrité architecturale et détiennent
un potentiel très intéressant pour une éventuelle requalification. Action patrimoine
est convaincu que le classement permettra, à plus long terme, de sensibiliser tous
les acteurs concernés à l’importance de trouver une nouvelle vocation durable pour
ces deux bâtiments, tout en respectant le caractère patrimonial des lieux.

Le contenu des avis relève du comité Avis et prises de position (APP) qui a pour mandat de sensibiliser le plus grand nombre à la préservation du patrimoine bâti et des paysages culturels. 

Composé d’au moins cinq professionnels (urbanisme, architecture, histoire et patrimoine, pour plusieurs membres du conseil d’administration), ce comité se réunit à chaque mois. Les dossiers priorisés ont soit valeur d’exemple soit découlent d’une situation faisant craindre une perte imminente.

Par souci de transparence, nous publions les avis et prises de position sur ce site web quelques jours seulement après l’envoi au destinataire.