Démolition du Centre Durocher

Action patrimoine a été interpellé à quelques reprises dans les derniers mois à propos du centre communautaire Durocher, dont la démolition est envisagée. Voici la lettre que nous avons fait parvenir à Madame Chantal Gilbert, membre du comité exécutif du district électoral de Saint-Roch-Saint-Sauveur, le 22 janvier dernier.

Une valeur symbolique, sociale et communautaire importante pour le quartier

Bien qu’il ait été confirmé à maintes reprises que le sort du Centre Durocher est inévitable, nous espérons tout de même que les pouvoir municipaux reviendront sur leur décision de démolir le bâtiment et d’implanter des logements sociaux sur le site.

Nous considérons qu’au-delà de la valeur patrimoniale du bâtiment, le site recèle une valeur symbolique, sociale et communautaire de la plus haute importance pour le quartier de Saint-Sauveur. Les manifestations de la population et de divers organismes du quartier étayent cette valeur importante. Le centre Durocher est ni plus ni moins que le cœur de Saint-Sauveur. La tangente que prennent actuellement les décisions de la municipalité dans ce dossier fait fi des besoins réels du quartier, de ses enjeux et de sa réalité.

Renforcir le paysage urbain existant et passé

Action Patrimoine ne pourrait être contre l’idée d’implanter des logements sociaux en basse-ville de Québec, seulement il s’agit d’aménager les bonnes fonctions aux bons endroits. Le centre Durocher est un site qui abrite des fonctions communautaires et rassembleuses depuis plus de 125 ans. Pourquoi ne pas miser sur ces bases existantes? Renforcir le paysage urbain existant et passé et non le dénaturer. L’idée de la maison de la culture, déjà largement diffusée et passablement élaborée par le conseil de quartier, nous semble une piste très prometteuse, incluant une bibliothèque municipale dont le quartier manque cruellement. Sans parler de la question du développement durable : conserver un bâtiment, le recycler, est toujours une meilleure idée que de le détruire au point de vue environnemental. Par ailleurs, un parc urbain comme celui qui lui est juxtaposé (un des rares du quartier) n’a pas la même portée s’il est accolé à une façade abritant des fonctions privées comme des logements. Il sera nécessairement moins invitant et peut-être même moins fréquenté qu’il l’est actuellement.

Il existe plusieurs sites vacants dans le quartier qui pourraient facilement accueillir des fonctions résidentielles comme des logements sociaux. L’expérience des dernières décennies démontre que les projets de logements sociaux fonctionnement mieux s’ils sont essaimés à l’intérieur du tissu urbain et non regroupés en sites uniques.

De plus, les pères Oblats, qui dirigeaient auparavant le centre des loisirs paroissial, ont cédé leur immeuble à condition d’une promesse que la fonction communautaire du site serait conservée. Voilà donc une belle occasion manquée.

Recommandations

Ainsi, Action patrimoine est en faveur aux logements sociaux dans Saint-Sauveur, mais pas sur le site du centre Durocher. Pour toutes les raisons présentées précédemment, nous souhaitons que la municipalité ne sacrifie pas un site communautaire et cher au quartier, implante les logements sociaux sur d’autres sites actuellement vacants et, surtout, prenne en main le projet citoyen de maison de la culture et de bibliothèque et en fasse un véritable projet municipal rassembleur qui pourra réellement améliorer la qualité de vie des habitants du secteur.

Contact

Émilie Vézina-Doré
Directrice générale
direction@actionpatrimoine.ca
Tél. : +1 418 647-4347, poste 202

Statut du dossier

Le centre Durocher a été démoli en octobre 2016.

Le contenu des avis relève du comité Avis et prises de position (APP) qui a pour mandat de sensibiliser le plus grand nombre à la préservation du patrimoine bâti et des paysages culturels. 

Composé d’au moins cinq professionnels (urbanisme, architecture, histoire et patrimoine, pour plusieurs membres du conseil d’administration), ce comité se réunit à chaque mois. Les dossiers priorisés ont soit valeur d’exemple soit découlent d’une situation faisant craindre une perte imminente.

Par souci de transparence, nous publions les avis et prises de position sur ce site web quelques jours seulement après l’envoi au destinataire.