Démolition de la maison Boileau

Le 17 mars dernier, Action patrimoine a pris connaissance de l’octroi du permis de démolition concernant la maison Boileau, située sur la rue Martel. Cette lettre, envoyée au maire de Chambly le 22 mars dernier, adresse quelques questions qui pourraient, à tout le moins, éviter une situation semblable dans le futur.

La maison Boileau dans un état lamentable

Tout d’abord, il est regrettable de constater l’état lamentable de la maison, état déclaré dans les rapports d’experts auxquels font référence différents articles dans les médias suite à la nouvelle. Considérant l’intérêt de la maison qui figure d’ailleurs dans le circuit patrimonial de Chambly, est-ce que la municipalité avait commandé une étude de caractérisation patrimoniale concernant ce bâtiment?

Assurer la protection de son patrimoine

Dans un deuxième temps, une étude démontrant l’intérêt patrimonial du bâtiment pour la municipalité aurait pu ainsi justifier la citation de ce dernier. En effet, la Loi sur le patrimoine culturel accorde aux municipalités locales des pouvoirs qui leur permettent d’assurer la protection de leur patrimoine. La Loi constitue ainsi un instrument de contrôle qui encadre les interventions possibles. Elle donne notamment le pouvoir d’empêcher la démolition d’un immeuble et de contrôler les altérations et les transformations des biens patrimoniaux. De plus, de nombreuses municipalités accompagnent la citation à une aide (technique et monétaire) à la rénovation. Inutile de mentionner que l’entretien est à la base de la sauvegarde et de la mise en valeur du patrimoine.

Qui sont les experts interpellés?

Dans un troisième temps, les experts interpellés pour évaluer l’état du bâtiment sont-ils des experts en bâti ancien? La mise à niveau d’une maison aussi ancienne que celle-ci ne peut être considérée au même titre qu’un bâtiment plus récent. Ainsi, en omettant de prendre en considération ses caractéristiques bien particulières, il appert évident que l’état de la situation sera jugé irrécupérable.

L'importance d'un projet de remplacement de qualité

Finalement, et il s’agit là probablement du point le plus important, peu importe l’état actuel du bâtiment, il est essentiel de se rappeler que seul un projet de remplacement de qualité peut justifier la démolition d’un bâtiment empreint d’histoire. Ainsi, le permis de démolition ne devrait pas être octroyé tant que le projet de remplacement n’a pas été proposé et évalué. Ce dernier devra offrir une plus-value significative pour légitimer la démolition de la maison Boileau.

Le contenu des avis relève du comité Avis et prises de position (APP) qui a pour mandat de sensibiliser le plus grand nombre à la préservation du patrimoine bâti et des paysages culturels. 

Composé d’au moins cinq professionnels (urbanisme, architecture, histoire et patrimoine, pour plusieurs membres du conseil d’administration), ce comité se réunit à chaque mois. Les dossiers priorisés ont soit valeur d’exemple soit découlent d’une situation faisant craindre une perte imminente.

Par souci de transparence, nous publions les avis et prises de position sur ce site web quelques jours seulement après l’envoi au destinataire.