Demande de classement de la cathédrale Saint-Germain de Rimouski

Position d’Action patrimoine concernant la demande de classement de la cathédrale Saint-Germain de Rimouski en tant qu’immeuble patrimonial – août 2015

Préambule

Action patrimoine a reçu le 20 mai dernier une demande d’appui de la Société rimouskoise du patrimoine, mandatée par la Fabrique Saint-Germain, afin d’appuyer une demande de classement de la cathédrale Saint-Germain de Rimouski auprès du ministère de la Culture et des Communications.

Action patrimoine reconnaît l’intérêt historique, architectural et emblématique de la cathédrale Saint-Germain de Rimouski. La cathédrale, considérée comme la principale église de Rimouski, est fermée depuis 2014 pour des raisons de sécurité. Bien que le classement à lui seul ne puisse assurer la protection et la mise en valeur d’un bien, le classement peut s’avérer pertinent dans le cas présent. Les subventions qui peuvent accompagner des travaux sur un bâtiment classé pourraient permettre la réalisation de l’entretien et des travaux nécessaires à la sauvegarde de la cathédrale Saint-Germain de Rimouski. De plus, advenant le classement de cette dernière, un plan de conservation sera établi afin de planifier sa préservation, sa réhabilitation et sa mise en valeur, ce qui ne peut qu’être profitable pour l’avenir de la cathédrale et la Ville de Rimouski.


Ainsi, considérant les aspects suivants :


•La cathédrale de Saint-Germain de Rimouski présente un intérêt patrimonial pour sa valeur historique. Sur 20 cathédrales catholiques répertoriées dans l’inventaire des lieux de culte du Conseil du patrimoine religieux du Québec, seulement cinq cathédrales sont associées à une province ecclésiastique. L’église est érigée de 1854 à 1862, alors que Rimouski n’est pas encore le chef-lieu de la région.


• La cathédrale est un des plus anciens bâtiments du centre-ville.


• Le lieu de culte présente aussi un intérêt patrimonial découlant de son association avec les architectes Victor Bourgeault et Firmin Lepage et les religieux Cyprien Tanguay et de Mgr Jean Langevin.


• La cathédrale présente un intérêt pour ses valeurs architecturales et artistiques. Elle est représentative de l’influence du courant néo-gothique, qui connaît une certaine popularité au pays entre le milieu du XIXe siècle et la Première Guerre mondiale. Ce style intègre l’utilisation d’arcs brisés, de contreforts, de vitraux, privilégie l’axe vertical et la lumière naturelle. De plus, l’intérieur du lieu de culte offre le témoignage de plusieurs époques et constructeurs.


• La restauration de 1967 permet d’apprécier un autre caractère unique du bâtiment et de percevoir l’influence du Concile de Vatican II au sein de l’église québécoise au XXe siècle. Les travaux revalorisent l’architecture d’origine du bâtiment : verticalité des lignes, dépouillement et luminosité de l’édifice, tout en répondant aux nouveaux préceptes du Concile. Les citoyens, membres du clergé et architectes ont réalisé une transformation avant-gardiste, respectant plusieurs préceptes de la Charte de Venise adoptée en 1964, particulière les articles 2, 11 et 12.


• La cathédrale présente un intérêt pour sa valeur paysagère. Encore aujourd’hui, il s’agit du plus haut bâtiment de Rimouski. De par son emplacement central, elle témoigne du développement du noyau urbain. Étant située au croisement de la rue Saint-Germain et de la rue de la Cathédrale, anciennement rue des Avocats), la cathédrale distingue l’est et l’ouest au sein de la ville.


Action patrimoine appuie la démarche de classement de la cathédrale Saint-Germain de Rimouski auprès du ministère de la Culture et des Communications.

Statut du dossier

À ce jour, la cathédrale de Rimouski n’a pas encore été classée. On cherche toujours une nouvelle vocation au bâtiment.

Le contenu des avis relève du comité Avis et prises de position (APP) qui a pour mandat de sensibiliser le plus grand nombre à la préservation du patrimoine bâti et des paysages culturels. 

Composé d’au moins cinq professionnels (urbanisme, architecture, histoire et patrimoine, pour plusieurs membres du conseil d’administration), ce comité se réunit à chaque mois. Les dossiers priorisés ont soit valeur d’exemple soit découlent d’une situation faisant craindre une perte imminente.

Par souci de transparence, nous publions les avis et prises de position sur ce site web quelques jours seulement après l’envoi au destinataire.