Comité de travail sur la mise en valeur du patrimoine religieux moderne

Le 22 novembre dernier, nous avons fait parvenir une lettre au ministre de la Culture et des Communications, monsieur Luc Fortin, afin de lui partager notre enthousiasme quant à son annonce de la création d’un comité de travail pour la mise en valeur du patrimoine moderne religieux. 

Monsieur le ministre,

 

Le 3 novembre dernier, nous avons assisté au Forum organisé par le Conseil du patrimoine religieux du Québec. C’est avec enthousiasme que nous avons accueilli votre annonce concernant la création d’un comité de travail pour la mise en valeur du patrimoine moderne religieux. Action patrimoine applaudit cette initiative qui démontre votre engagement envers tout un pan de notre histoire dont le corpus bâti nécessite une attention particulière. En effet, ce patrimoine fait face à des enjeux spécifiques tels que la méconnaissance des citoyens ainsi que des problématiques associées à leur conservation et leur réhabilitation.

 

De plus, cette annonce s’inscrit en continuité avec celle de votre prédécesseur, Mme David, qui annonçait en décembre 2015 l’inclusion de certaines églises construites avant 1975 au programme d’aide financière du Conseil du patrimoine religieux du Québec. La création de ce comité de travail qui aura pour rôle d’établir des orientations pour l’attribution de statuts juridiques aux églises emblématiques modernes est essentielle. En effet, la reconnaissance de ces dernières doit s’inscrire en amont de menaces potentielles et dans une vision d’ensemble qui vise à reconnaître l’apport et le rayonnement national ou régional de ces églises avec le statut associé.

 

Afin de mettre en valeur le patrimoine religieux moderne du Québec, les initiatives associées aux statuts juridiques devront inéluctablement s’inscrire dans une démarche de sensibilisation et de diffusion des connaissances. Comme il est si bien mentionné dans votre communiqué, il est essentiel d’inclure les municipalités dans la protection et à la mise en valeur du patrimoine culturel de leur territoire. Nous soulignons à cet effet votre initiative à les sensibiliser davantage par l’entremise d’une lettre destinée à l’ensemble des maires du Québec. Nous sommes confiants que la préservation du patrimoine occupera une place incontournable dans la prochaine Politique culturelle du Québec.

Le contenu des avis relève du comité Avis et prises de position (APP) qui a pour mandat de sensibiliser le plus grand nombre à la préservation du patrimoine bâti et des paysages culturels. 

Composé d’au moins cinq professionnels (urbanisme, architecture, histoire et patrimoine, pour plusieurs membres du conseil d’administration), ce comité se réunit à chaque mois. Les dossiers priorisés ont soit valeur d’exemple soit découlent d’une situation faisant craindre une perte imminente.

Par souci de transparence, nous publions les avis et prises de position sur ce site web quelques jours seulement après l’envoi au destinataire.