Avenir de la maison Chénier-Sauvé

Action patrimoine a pris connaissance des lettres envoyées par les Amis et propriétaires de maisons anciennes du Québec et de la Fédération Histoire Québec. Nous avons donc fait parvenir cette lettre au maire et aux conseillers municipaux de Saint-Eustache, le 22 janvier 2016, afin de souligner l’intérêt de la maison Chénier-Sauvé et d’appuyer les inquiétudes de nos collaborateurs quant à son avenir.

Tout d’abord, nous nous désolons de constater l’état de la maison, et ce, malgré le fait que la municipalité en soit la propriétaire depuis de nombreuses années. Nous considérons qu’une municipalité a un devoir d’exemplarité et, surtout, des obligations légales envers un bâti cité.

Il est évident que sans entretien adéquat, la facture des travaux nécessaires ne peut que s’alourdir. Nous sommes heureux de constater l’aide financière proposée par le ministère de la Culture. Étant donné les importants frais de rénovation, additionnés au coût d’achat du bâtiment, nous croyons que de considérer la vente du bâtiment à un privé est une option qui compromet la sauvegarde et la mise en valeur de ce dernier. D’autant plus que l’appui financier de ministère de la Culture sera moindre advenant cette option.

Nous sommes conscients que les municipalités font face à d’importants défis concernant la protection et la mise en valeur du patrimoine bâti. C’est pourquoi Action patrimoine demeure à votre disposition pour tout renseignement complémentaire.

Contact

Émilie Vézina-Doré
Directrice générale
direction@actionpatrimoine.ca
Tél. : +1 418 647-4347, poste 202

Statut du dossier

La Ville de Saint-Eustache, propriétaire de la maison Chénier-Sauvé, a entrepris une importante restauration de la maison à l’été 2016. Une partie de l’ancienne demeure, une fois restaurée, accueillera un organisme communautaire alors que le reste sera ouvert au public à l’automne 2017. La maison Chénier-Sauvé devrait également être intégrée à un circuit touristique.

Le contenu des avis relève du comité Avis et prises de position (APP) qui a pour mandat de sensibiliser le plus grand nombre à la préservation du patrimoine bâti et des paysages culturels. 

Composé d’au moins cinq professionnels (urbanisme, architecture, histoire et patrimoine, pour plusieurs membres du conseil d’administration), ce comité se réunit à chaque mois. Les dossiers priorisés ont soit valeur d’exemple soit découlent d’une situation faisant craindre une perte imminente.

Par souci de transparence, nous publions les avis et prises de position sur ce site web quelques jours seulement après l’envoi au destinataire.