Avenir de la Forge Riverin, La Malbaie

Il y a plus d’un an, soit le 19 décembre 2014, Action patrimoine a fait parvenir cette lettre publique adressée au maire de la Ville de La Malbaie afin de signaler son inquiétude quant à l’état d’abandon de la Forge Riverin. Rappelons que l’édifice fut cité immeuble patrimonial en 2006.

La présente est pour signaler notre inquiétude quant à l’état d’abandon de la Forge Riverin et à la détérioration qui en découle. Située au cœur du centre-ville de La Malbaie, cette forge datant de 1850 témoigne d’un développement économique où l’activité de l’artisan occupait une place importante dans le quotidien des citoyens. L’édifice a été cité immeuble patrimonial en 2006.


Hors, huit ans après cette citation, le bâtiment est toujours à l’état d’abandon et sa dégradation continue. Nous sommes conscients qu’il peut être difficile de trouver une nouvelle vocation à l’édifice et saluons l’initiative de la municipalité d’avoir effectué un appel de projet au printemps dernier. Malheureusement, il semblerait que celui-ci n’ait porté fruit. Il est toutefois important que la Ville de La Malbaie prenne les mesures nécessaires afin d’éviter la dégradation du bâtiment le temps qu’un projet adéquat se présente. Rappelons que l’effet de cette citation confirme « qu’il est du devoir du propriétaire du monument historique cité de prendre toutes les mesures nécessaires pour conserver cet immeuble en bon état, (…) * ». * Règlement numéro 818096 et visant à citer à titre de monument historique la Forge Riverin, adopté par le conseil municipal le 25 janvier 2006 et entré en vigueur le 18 décembre 2008.


De plus, dans une perspective plus vaste de la protection du patrimoine bâti, une municipalité propriétaire d’un bien patrimonial qui agit comme un propriétaire exemplaire aux yeux de ses citoyens ne pourra qu’avoir des répercussions positives sur le patrimoine qui contribue au caractère unique de la Malbaie.


Nous sommes attentifs aux actions de la Municipalité dans ce dossier et suivrons l’évolution de celui-ci avec intérêt.

Le contenu des avis relève du comité Avis et prises de position (APP) qui a pour mandat de sensibiliser le plus grand nombre à la préservation du patrimoine bâti et des paysages culturels. 

Composé d’au moins cinq professionnels (urbanisme, architecture, histoire et patrimoine, pour plusieurs membres du conseil d’administration), ce comité se réunit à chaque mois. Les dossiers priorisés ont soit valeur d’exemple soit découlent d’une situation faisant craindre une perte imminente.

Par souci de transparence, nous publions les avis et prises de position sur ce site web quelques jours seulement après l’envoi au destinataire.