Appui de classement du Campus Notre-Dame-de-Foy

Demande de classement des Campus intercommunautaires de Saint-Augustin-de-Desmaures, envoyée au ministère de la Culture et des Communications – Septembre 2006

Préambule

Suite à l’avis d’intention de classement du Campus Notre-Dame-de-Foy émis par le ministère de la Culture et des Communications le 12 septembre dernier, Action patrimoine a cru bon de partager sa demande de classement des Campus intercommunautaires de Saint-Augustin-de-Desmaures, envoyée à la ministre Line Beauchamp neuf ans plus tôt, soit en 2006.

Résumé de la demande de classement par Action patrimoine

«Créés au début des années 1960, les Campus intercommunautaires de Saint-Augustin-de-Desmaures ont permis à l’époque à 16 communautés religieuses de mettre en commun leurs ressources pour offrir un milieu de vie et d’enseignement moderne à la jeunesse québécoise. Bâtiments à vocation communautaire, scolaire, résidences d’étudiants, résidences de communautés religieuses et chapelles se côtoient sur ce site dans une harmonie toute moderne.

Construits selon un plan d’aménagement d’ensemble innovateur, et bénéficiant de la contribution de plusieurs architectes québécois de renom (Jean-Marie Roy, Évans Saint-Gelais, Fernand Tremblay, Jacques De Blois, Paul Gauthier, Gilles Guité, Jean-Claude Leclerc, Gaston Amyot), les Campus intercommunautaires de Saint-Augustin-de-Desmaures sont une oeuvre unique et cohérente de ce courant plus récent de l’architecture et à ce titre, ils composent un patrimoine dont il faut assurer la protection et la transmission aux générations futures.

Considérant ainsi la valeur patrimoniale exceptionnelle de ce site d’envergure pour la région de Québec et pour l’ensemble du Québec, nous souhaitons en effet d’un statut assurant la protection de son intégrité et celle des bâtiments modernes qui le composent soit octroyé à très brève échéance. Nous estimons que seul un classement de l’ensemble de ce site, qui représente une «véritable petite cité moderne» (M.Dubois, 2005), peut en assurer la pérennité.»

Neuf ans plus tard, nous sommes très enthousiastes face à cette volonté de classement qui contribuera à la sauvegarde d’un élément important du patrimoine moderne québécois. Nous avons toujours soutenu, qu’un bien de l’envergure de celui-ci, ayant une valeur nationale sans équivoque, ne peut relever de la seule responsabilité de la municipalité dans laquelle il s’inscrit. L’intention de classement est la première étape qui pourra contribuer à la sauvegarde de ce site d’importance.

Intégral de la demande de classement de 2006

Le contenu des avis relève du comité Avis et prises de position (APP) qui a pour mandat de sensibiliser le plus grand nombre à la préservation du patrimoine bâti et des paysages culturels. 

Composé d’au moins cinq professionnels (urbanisme, architecture, histoire et patrimoine, pour plusieurs membres du conseil d’administration), ce comité se réunit à chaque mois. Les dossiers priorisés ont soit valeur d’exemple soit découlent d’une situation faisant craindre une perte imminente.

Par souci de transparence, nous publions les avis et prises de position sur ce site web quelques jours seulement après l’envoi au destinataire.