Appui à la candidature du site archéologique Cartier-Roberval au patrimoine mondial au Canada

Le 26 avril dernier, Action patrimoine a appuyé la candidature du Site archéologique Cartier-Roberval, soumise par la Commission de la capitale nationale, pour l’inscription à la liste du patrimoine mondial au Canada.

Action patrimoine souhaite appuyer la demande d’inscription du site archéologique Cartier-Roberval à la Liste indicative du patrimoine mondial au Canada déposée par la Commission de la capitale nationale du Québec.


En tant qu’organisme national voué à la protection, la mise en valeur et la connaissance du patrimoine bâti et des paysages culturels du Québec, nous attestons de la valeur exceptionnelle de ce site qui mérite sans aucun doute une reconnaissance à l’échelle internationale.


Lieu d’implantation de la première colonie française d’Amérique entre 1541 et 1543, le site archéologique Cartier-Roberval constitue un témoin exceptionnel des débuts de l’enracinement de la France en Amérique et de ses relations avec les nations amérindiennes qui peuplent alors ce territoire. Bien qu’elle ne dure que deux ans, cette occupation permet à la France de revendiquer la possession de vastes contrées du Nouveau Monde qu’elle colonisera durablement au 17e siècle.


Il nous semble que ce site est tout indiqué pour figurer au patrimoine mondial du Canada, puisqu’il témoigne de la naissance d’une nation et du contact avec les premières nations qui la définissent, mais aussi de la genèse de la civilisation nord-américaine. Peu de sites en Amérique du Nord permettent de remonter aussi loin dans le temps et de prendre la mesure de la longévité d’une civilisation. Ainsi, les vestiges que recèle le site archéologique Cartier-Roberval forment un paysage culturel hors du commun qu’une désignation à titre de patrimoine mondial permettrait de reconnaître à sa juste valeur.


Devant ces faits, nous croyons qu’il convient d’inscrire le site archéologique Cartier-Roberval à la Liste indicative du patrimoine mondial au Canada au bénéfice des générations actuelles et futures. Nous appuyons donc sans réserve les démarches de la Commission de la capitale du Québec à cette fin.

Le contenu des avis relève du comité Avis et prises de position (APP) qui a pour mandat de sensibiliser le plus grand nombre à la préservation du patrimoine bâti et des paysages culturels. 

Composé d’au moins cinq professionnels (urbanisme, architecture, histoire et patrimoine, pour plusieurs membres du conseil d’administration), ce comité se réunit à chaque mois. Les dossiers priorisés ont soit valeur d’exemple soit découlent d’une situation faisant craindre une perte imminente.

Par souci de transparence, nous publions les avis et prises de position sur ce site web quelques jours seulement après l’envoi au destinataire.