La démolition du Centre Jean-Marie-Roy, une simple logique comptable?

Chronique parue dans Le Devoir - 20 avril 2018

On veut rappeler ici l’importance du patrimoine moderne, rappeler aussi le legs de l’architecte de renom Jean-Marie Roy, notamment son campus Notre-Dame-de-Foy, classé site patrimonial, ainsi que l’intérêt du Centre Jean-Marie-Roy à Saint-Augustin-de-Desmaures, et plus encore. Le cas de ce dernier nous renvoie, une fois de plus, à l’importance du rôle des municipalités par rapport au patrimoine.

 

À la lecture de la nouvelle annonçant la démolition du Centre, on peut se demander si nous sommes voués à une simple logique comptable. Tout, dans ce dossier, témoigne du travail qui reste à accomplir afin que les municipalités puissent porter cette responsabilité culturelle et sociale quant à la sauvegarde de leur patrimoine sur leur territoire au lieu de contribuer à sa destruction. Car, en effet, malgré la lettre d’Action patrimoine et de Docomomo Québec envoyée à la municipalité, le texte de Martin Dubois paru dans Contact, le magazine de l’Université Laval, l’article de Jean-François Nadeau (le 17 mars) et la lettre ouverte de la famille Roy parue dans Le Devoir (le 22 mars), on pouvait lire récemment dans Le Journal de Québec que le Centre Jean-Marie-Roy, situé à Saint-Augustin-de-Desmaures, sera fermé en juin et bel et bien démoli d’ici l’automne. […] Lire la suite